Grégory Asselbergh

Artiste - Trompe l'oeil de chevalet 

 

« Pour construire fidèlement l'illusion, le peintre s'efface devant son modèle, aussi humble soit-il. Il se coule dans sa structure, en fouille minutieusement plis et replis avec la rigueur d'un scientifique, en concentrant son regard sur la moindre déclivité ou le plus anodin renflement, le plus subtil reflet ou la plus évanescente ombre. lorsque après des mois de travail, la toile brute n'existe plus, alors le dernier coup de pinceau fait naître simultanément, magiquement, le miracle de l'illusion. »  

Claude Yvel